mardi 12 janvier 2016

En 2016, quoi de neuf du côté du PTZ ?


Instauré depuis plusieurs années par le gouvernement, le Prêt à Taux Zéro Plus (PTZ +) fait peau neuve à partir du 1er janvier 2016. L’objectif est clair : relancer les emplois dans le domaine du bâtiment et de la rénovation et permettre à un maximum de ménages de devenir propriétaire de leur résidence principale. Quelles sont les nouvelles mesures prises ? Nos réponses à vos questions !

Pret immobilier



En quoi consiste le PTZ ?

C’est un prêt complémentaire sans intérêt qui est octroyé directement par l’Etat pour favoriser l’accession à une résidence principale :
– Il s’adresse exclusivement aux ménages qui n’ont pas été propriétaires durant les deux dernières années.
– Il doit être associé à un prêt immobilier qu’il soit fixe ou à taux variable.
– Il est attribué sous conditions de ressources.

Quelles sont les nouveautés ?

      Etendre le PTZ dans l’ancien
Contrairement aux années précédentes, cette aide s’étend désormais sur l’ensemble du territoire pour les logements anciens à réhabiliter. Par le passé, seules 6000 communes rurales étaient éligibles pour bénéficier du PTZ, en revanche, le montant des travaux de réhabilitation doit représenter au minimum 25% de l’opération financière.
      Offrir des conditions plus avantageuses
Désormais, le nouveau PTZ peut financer jusqu’à 40% de l’achat du bien, contre 18 à 26 % en 2015. Les plafonds de revenus seront rallongés et les différés de remboursement varient de 5 ans minimum et jusqu’à 15 ans.
Pour découvrir les nouvelles modalités et de nombreux exemples de cas pratiques, rendez-vous sur :http://www.territoires.gouv.fr/IMG/pdf/fiche_renforcement_du_ptz_1er_janvier_2016-2.pdf
        Une aide calculée selon votre zone d’habitation
En fonction de votre ville, l’aide n’est pas la même. Le territoire français est découpé en 5 zones qui sont définies en fonction des loyers, des prix de vente exercés.
Pour exemple, « A Bis » se concentre sur les zones dites « très tendues » comme Paris mais aussi 76 communes du Val-de-Marne (94), de Seine-Saint-Denis (93), des Hauts-de-Seine (92) et du Val-d’Oise (95).
Pour connaître les aides auxquelles vous pouvez prétendre, en fonction de votre zone géographique et de vos revenus : direction le site du ministère du logement, de l’Egalité des territoires et de la ruralité et son simulateur :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire